samedi 24 janvier 2009

inscriptions éphémères : § 4. solidarité




C’est ce qu’on pouvait regarder sur un mur au printemps 2007.

C’est agressif dans l’écriture même. La colère est manifeste. On y lit aussi la parodie.

À peu près au même moment, un candidat à l’élection présidentielle appelait ses partisans à s’aimer les uns les autres.

C’est noir et c’est sur le blanc d’un mur fraîchement repeint.

Mais, c’est surtout très gris.

Aucun commentaire: