lundi 7 décembre 2009

inscriptions éphémères : § 11. politiques



Les surfaces urbaines (ici un parcmètre) sont saturées de propositions politiques. Généralement — il faut le dire —, de gauche. Slogans, dénonciations, incitations, condamnations, etc. il faudrait en tenir un répertoire.

Celle-ci, discrète et, à mon sens, atopique (dans le VIème arrondissement de Paris) fait dans le minimalisme. C’est comme une résurgence d’un autre temps qui perdure et qui malgré la restauration d’un ordre qu’elle appelle, n’hésite pas à déranger l’espace pour exister.

Aucun commentaire: