mardi 5 janvier 2010

inscriptions éphémères : § 13. qu'est-ce à dire ?






Parfois, aussi, comme cela est sans doute inévitable, les messages sont difficilement intelligibles. On sent bien que quelque chose doit sous-tendre ce qui est présenté (risquons ce qui n’est qu’une hypothèse : la clôture d’un lieu à vocation artistique). Mais, on ne l’entend pas faute de connaître son auteur.

C’est anarchique.

C’est aussi propice à des imaginations qui relaient ce qui s’expose ainsi.

Aucun commentaire: