samedi 10 juillet 2010

l'homme est un animal photogénique, 5.



Visages emprisonnés. Visages capturés. Retenus clos dans leur habitacle de verre. Expression des visages qui souffrent subitement au moment que tu les captures, que tu les tiens comme ça, tiens prends ça, derrière ta grille de verre, je ne te regarde pas, je regarde l’écran à travers lequel je te regarde, tu disparais et tu apparais en même temps dans ces deux écrans. L’homme est photogénique quand les écrans se multiplient. Plus les écrans se multiplient plus l’homme devient photogénique. Et, je me le rappelle, photogénique ne veut pas dire beau.

Aucun commentaire: