lundi 27 juin 2011

vingt sept juin deux mille onze

pense oublie vis rêve c'est impératif
mens
l'est tout autant
nous ne voyons pas les mêmes choses mais ensemble
je comprends
pense oublie vis rêve ce sera toujours impératif
ainsi nous continuerons

Aucun commentaire: