lundi 4 juillet 2011

quatre juillet deux mille onze

il nous faut ignorer les désespoirs à venir
vivre
sans attendre rien
je passe cependant que le temps passe avec toi
ensemble
comme il nous faut ignorer les désespoirs à venir
faisons le bien

Aucun commentaire: